Cas contact, agent vulnérable, asa, quels statuts actuellement ?

Quel statut si je suis cas contact à risque ?

Si vous êtes identifié comme cas contact à risque par l’assurance maladie, vous êtes placé en isolement dans l’attente du résultat de votre test.
Dans ce cas vous pouvez soit télétravailler ou bénéficier du travail à distance (TDSE) lorsque c’est possible, dans de bonnes conditions à votre domicile bien sûr, soit être placé en ASA (autorisation spéciale d’absence) si vos missions ne le permettent pas, en fournissant un justificatif de l’assurance maladie. Vous n’aurez pas de jour de carence.
En savoir plus sur l’attestation d’isolement de l’assurance maladie.

Quel statut si je suis positif au Covid-19 ?

Si vous êtes positif au Covid-19 vous êtes placé en congé maladie ordinaire. Le jour de carence s’applique de nouveau suite à votre arrêt de travail ce que dénonce la CGT.

Quel statut si je suis agent vulnérable ?

Si vous êtes un agent vulnérable vous pouvez soit télétravailler ou bénéficier du travail à distance (TDSE) lorsque c’est possible, dans de bonnes conditions à votre domicile bien sûr, soit être placé en ASA (autorisation spéciale d’absence) tel que cela était prévu dans le décret du 5 mai 2020.
En effet le Conseil d’État a invalidé les modifications apportées par le décret du 29 août 2020.
La CGT se félicite de cette décision qui va dans le sens d’une meilleure protection des agents.

Pour bénéficier de ces mesures il vous faut impérativement un certificat médical attestant d’une des pathologies suivantes :

  • être âgé de 65 ans et plus ;
  • avoir des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
  • présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;
  • présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
  • être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
  • être au troisième trimestre de la grossesse ;
  • être atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise :
    – médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
    – infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
    – consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
    – liée à une hémopathie maligne en cours de traitement.

Les agents vulnérables sans certificat médical sont invités à contacter le médecin de prévention.

PRENEZ SOIN DE VOUS ET DE VOS PROCHES.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s