ACTUALITÉ : reclassement indiciaire, prime pour les contractuels, CAP… ce qui change au 1er janvier

  • Le jour de carence est de nouveau suspendu jusqu’au 31 mars (et non le 16 février comme annoncé précédemment), mais sans effet rétroactif, et seulement pour les agents dont l’arrêt maladie est directement lié au Covid-19, dont les cas contacts. [À noter que désormais en cas de symptômes il suffit de se déclarer sur le site de l’assurance maladie pour bénéficier d’un arrêt de travail immédiat]
    > Cette mesure n’est pas suffisante, la CGT demande l’abrogation du jour de carence pour tous les salariés.
  • Les contractuels bénéficiant d’un CDD d’une durée inférieure ou égale à 1 an toucheront désormais une prime de précarité à la fin de leur contrat. Elle sera équivalente à 10% de leur salaire brut. Attention cette prime ne concerne que les contrats conclus à partir du 1er janvier 2021 ! Voir le décret.
    > La CGT revendique que cette mesure soit actée pour tous les types de contrats, pas seulement pour les CDD d’une durée inférieure ou égale à 1 an.
  • Dans le cadre du protocole Parcours Carrières et Rémunérations (PPCR) débuté en 2016, certains agents de catégories A et C vont bénéficier d’un reclassement indiciaire.
    Sont concernés notamment ces catégories : administrateur ; attaché principal ; ingénieur en chef ; ingénieur principal; attaché principal de conservation du patrimoine ; bibliothécaire principal ; professeur d’enseignement artistique hors classe ; psychologue hors classe ; sage-femme hors classe ; conseiller principal des APS et l’ensemble des grades relevant de l’échelle C1 de rémunération (premier grade de catégorie C). Voir les grilles indiciaires.
  • Réévaluation annuelle de l’ indemnité compensatrice de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG). Pour rappel cette indemnité a été instaurée en 2018 pour les fonctionnaires et agents contractuels en compensation de la hausse de la CSG. Le montant de cette indemnité peut varier. Pour en savoir plus.
  • À compter de cette année et dans la continuité de la loi de transformation de la fonction publique du 06 août 2019 [cf. texte officiel et décret du 29 novembre 2019], les membres de la CAP ne pourront plus se prononcer sur les décisions liées à la promotion interne et à l’avancement. Nous rencontrerons prochainement l’administration sur cette question.

> La CGT avait bien évidemment voté contre. Décryptage de l’article 4 : https://onenveutpas.fr/article4/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s