Urgence pour les salaires et l’emploi ! Tous ensemble le 29 septembre

Rendez-vous à 14h Place Dombasle

  • Une augmentation de la valeur du point d’indice de 3,5% alors qu’on subit une inflation de plus de 6 % sur un an (avec des prévisions prévues à près 10 % fin 2022) : clairement insuffisant !
  • En catégorie B, on commence au niveau du Smic aujourd’hui
  • Si le Smic avait augmenté aussi vite que le patrimoine des ultra-riches, il serait à 4800€ net aujourd’hui !

Nos conditions de travail ne cessent de se dégrader, la Loi de transformation de la Fonction publique a supprimé nos conquis sociaux et augmenté notre temps de travail, et les décisions prises par le gouvernement mettent à mal nos services :

ATSEM : le gouvernement fait la sourde oreille et refuse d’ouvrir toute négociations sur nos revendications : une honte !

PETITE ENFANCE : plutôt que de revaloriser le métier, le gouvernement ouvre la possibilité d’embaucher des personnes non formées.

SANTÉ : Élisabeth Borne a annoncé une augmentation de 8500 policiers et gendarmes en 5 ans, alors qu’on manque de personnel dans la santé et que la situation ne cesse de se dégrader.

La fin de l’insouciance et de l’abondance, nous y sommes confrontés depuis longtemps !

Dans de nombreux secteurs, en France et dans le monde, les grèves et mouvements sociaux se développent pour l’augmentation des salaires. Après plus d’une décennie de refus obstiné d’augmentation générale pour tou·tes les agent·es de la Fonction publique, les annonces de dégel — très insuffisantes, donc — sont aussi un encouragement à agir pour obtenir plus !

Il est urgent de se mobiliser, agissons pour gagner !

  • Une augmentation d’au moins 10 % de la valeur du point d’indice avec un effet rétroactif au 1er janvier 2022
  • L’indexation de l’évolution de la valeur du point sur celle de l’inflation
  • Le SMIC à 2 000 € brut
  • La revalorisation des grilles
  • L’égalité femmes-hommes avec notamment la revalorisation des métiers et filières à prédominance féminine
  • L’intégration des primes dans le calcul de la retraite
  • L’augmentation des pensions à la hauteur des pertes subies
  • La construction d’une rémunération plus juste pour les agent·es non titulaires
  • La confirmation des engagements quant à l’effectivité de l’extension du Complément de
    traitement indiciaire à tou·tes les « oublié·es du Ségur »

Télécharger le tract CGT Services Publics

Préavis de grève pour les journées du 1er au 30 septembre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s