Jours de congés payés et de RTT imposés : bonnes vacances bien sûr !

L’Ordonnance du 15 avril 2020 relative à la prise de jours de réduction du temps de travail ou de congés dans la fonction publique de l’État et la fonction publique territoriale au titre de la période d’urgence sanitaire permet aux collectivités d’obliger les fonctionnaires à poser des jours de RTT et de congés annuels pendant la crise liée au Covid-19.

« Permet » seulement, mais c’est tellement tentant que nos collectivités sautent sur l’occasion sous couvert de « solidarité ». Il faudra qu’on nous explique en quoi enlever des congés et des RTT aux agents est un gage de solidarité !

Que vous soyez en Autorisation spéciale d’absence (ASA), en télétravail ou en présentiel, vous allez y perdre ! La Ville de Nancy, contrairement à d’autres communes qui ne sont pas rentrées dans le jeu inadmissible du gouvernement, envisage bien de vous prélever RTT et congés en suivant cette ordonnance :

  • Les agents en ASA devront poser 6 jours d’absence (congé, RTT…) couvrant la période de confinement du 17 mars au 10 mai 2020
  • Les ASA n’ouvrant pas droit à RTT, les soldes seront recalculés
  • Les agents qui ont travaillé pendant cette période de confinement devront poser 5 jours de congés, avant le 31 mai 2020 (sauf si les nécessités de service ne le permettent pas)

Nous avons subi le confinement, nous avons subi le travail sur le terrain avec tous les risques inhérents (manque de masques, de gel, d’équipements), nous avons subi le télétravail sans les conditions nécessaires à sa mise en place, et maintenant il faudrait accepter le vol pur et simple de nos congés ?
Dans leur fondement, les congés payés – durement conquis par nos aînés – doivent permettre de se reposer, de s’évader, de se reconstruire parfois. Tout le contraire de ce confinement imposé et de ce climat anxiogène que nous subissons à longueur de journée ! Le confinement est une épreuve, pas un congé !

Les fonctionnaires, les salariés sont en colère. Vous, agents, camarades, assurez quotidiennement la continuité de service malgré les risques, malgré le manque d’équipement, malgré une rémunération en berne. Certains d’entre vous ont choisi de télétravailler alors même qu’ils sont en ASA, pour assurer un lien avec leurs usagers par sens du service public. Nombreux d’entre vous vivez des situations difficiles, médicalement, personnellement, psychologiquement, financièrement parlant. Et au lieu de vous remercier comme il se doit, on décide de vous priver de vos congés et RTT alors même qu’ils seront essentiels à une reprise sereine du travail.

Non au hold up sur ces journées qui nous appartiennent, que nous avons gagnées par le fruit de notre travail !

La CGT dénonce l’absence de convocation du CHSCT depuis le mois de novembre dernier, malgré un contexte de crise sanitaire, alors même que ses membres avaient demandé une convocation extraordinaire de cette instance dès le début du confinement.

Seules 2 réunions en visioconférence se sont tenues les 9 et 16 avril entre l’administration et les représentants syndicaux. De nombreuses questions ont été soulevées depuis le début du confinement par la CGT et méritaient des réponses, parfois attendues…, tant sur la santé et la sécurité des agents que sur leur droit à rémunération et leurs statuts.

Deux CT Ville et CCAS se tiendront prochainement où seront « invités » les membres du CHSCT, mais bien invités à voter et non simplement pour une parfaite information comme indiqué dans le compte-rendu de la réunion du 16 avril dernier ! C’est également à ce moment-là que sera votée la prise des jours de RTT et de congés. Manifestez-vous !

La CGT revendique : 

  • le maintien des droits aux congés et autres conquis sociaux, sans congés imposés
  • du matériel de protection en quantité suffisante
  • une prime exceptionnelle sous la forme d’un 14ème mois pour tous les agents ayant assuré la continuité de service (qu’ils aient été en présentiel, en télétravail ou en ASA)
  • Le versement des primes attendues et des dimanches travaillés pour le personnel de l’Ehpad Notre maison
  • et plus généralement une augmentation de la valeur du point d’indice pour tous les fonctionnaires

 

Note CGT Fonction publique de décryptage de l’ordonnance du 16 avril sur les jours de congés et de RTT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s